Vagney – Travaux dans les collèges : des chantiers au long court

Au-delà des opérations exceptionnelles que sont les reconstructions d’établissements comme ce fut le cas pour Elsa Triolet à  Capavenir Vosges, en cours de finition ou  pour le nouveau collège de Vagney  qui devrait accueillir   ses premiers élèves à la rentrée 2022, le  Conseil départemental  investit chaque année des sommes considérables  pour entretenir, rénover , moderniser  les collèges.  Se poursuivent notamment les opérations de longue haleine que constituent la mise en accessibilité et la rénovation énergétique des bâtiments.

Etabli début 2016, l’Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée) qui  présentait la programmation des travaux de mise en accessibilité de l’ensemble du patrimoine immobilier du Département, avait fixé un objectif : rendre accessibles tous les sites recevant du public à l’horizon 2024.  Avec 22 collèges sur 36 déjà totalement accessibles, l’objectif devrait être atteint. En effet, 5 collèges sont actuellement en phase de programmation ou d’études, 5 seront inscrits aux budgets 2021 et 2022.

Seuls 4 établissements resteront à programmer en 2023.

La rénovation énergétique.

Soucieux d’améliorer la performance  énergétique  des bâtiments  pour  d’une part améliorer le confort des utilisateurs et d’autre part réduire les dépenses  liées au chauffage, à l’éclairage, à la  ventilation ou à la climatisation, le Conseil Départemental  va planifier des travaux d’ampleur pour les décennies à venir. Dans cet objectif, tous les bâtiments supérieurs à 1000 m2 vont bénéficier d’ici la fin de l’année 2021 d’une étude thermique. Celle-ci permettra de programmer des travaux de rénovation énergétique dans les établissements les plus énergivores. Pourront ainsi être mises en œuvre des actions sur les parois opaques (murs, toitures, planchers), les menuiseries extérieures, les systèmes de chauffage (suppression des chaufferies au fioul, installation de chaudières plus performantes à haut rendement) et de ventilation, l’éclairage ou encore les énergies renouvelables (exemple : raccordement aux réseaux de chaleur d’Epinal, de Rambervillersinstallation de panneaux photovoltaïques)Au collège de Bruyères, une importante opération d’isolation par l’extérieur des murs et de réfection des toitures des principaux bâtiments du collège va débuter cet automne. A noter : ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la loi relative à l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) qui prévoit de réduire la consommation de 40% à l’horizon 2030 et de 60% en 2050.