Saulxures-sur-Moselotte – La cellule d’identification criminelle appelée au centre-ville

Emoi ce lundi 2 novembre 2020 au centre de Saulxures-sur-Moselottte. Les gendarmes de la cellule d’identification criminelle sont intervenus dans un immeuble de la rue Raymond-Poincaré suite aux déclarations d’une locataire.

Celle-ci s’est plainte qu’un tiers aurait attenté aux jours d’un bébé, dont elle serait la mère, ce qui a donc nécessité ces investigations. Plusieurs riverains ont été interrogés par les militaires.

« Les gendarmes sont venus me demander si j’avais entendu des cris de bébé. Ce n’est pas le cas » témoigne l’un des autres locataires de l’immeuble.

Finalement, les déclarations de cette femme se sont révélées sans fondement.

Identification criminelle. Photographie d’archives.