Remiremont – Quelle place, rue ou bâtiment au nom de Jacques Chirac ? 

Le conseil municipal romarimontain n’a pas tardé à donner son avis unanime  afin que la place de l’Abbaye devienne place Christian Poncelet. Un choix pertinent qu’un grand nombre de Romarimontains appréciera certainement. Le lieu ne pouvait qu’être dédié à celui qui fut aux commandes de la ville avec la poigne que chacun lui reconnaissait.

Remiremont, une ville que Christian Poncelet n’aura par ailleurs jamais oublié dans ses attributions, que ce soit en tant que Ministre Secrétaire d’Etat, Président du Sénat, ou encore Président du Département (Conseil Général des Vosges à son époque). Les Vosges qui ont été l’objet de toutes ses attentions, les Vosges qu’il chérissait tant !

Par son nom qui sera imprimé sur les futures plaques de ladite place, Christian Poncelet continuera ainsi d’une certaine manière à veiller sur l’Hôtel de Ville romarimontain. Un lieu où fut prise il y a un peu plus d’un an, une autre décision. C’était le 1er octobre 2019, soit cinq jours après la mort de Jacques Chirac, ancien président de La République. Après que le conseil municipal eut observé ce soir-là une minute de silence à la mémoire de l’ex-président, une élue, siégeant toujours au sein de l’assemblée actuelle, sollicitait d’emblée que le nom de Jacques Chirac soit consacré à une rue de la ville.

Jacques Chirac lors de sa venue à Remiremont en juin 1981, aux côtés de Christian Poncelet et Philippe Seguin.

 

Quelle place, rue ou bâtiment ?

L’initiative fut d’ailleurs approuvée sur le champ par l’ensemble du conseil, un autre élu précisant même que l’ex-président de la République mériterait non pas une rue, mais un boulevard. Au maire du moment, Jean Hingray, de préciser alors qu’une réflexion allait être menée afin qu’un lieu puisse être retenu afin de recevoir le nom de Jacques Chirac. Un projet qui, treize mois plus tard, n’a pas encore abouti. Quelle place, rue ou bâtiment sera donc dédié à l’ex-président de la République ? Un président dont la visite à Remiremont remonte à juin 1981 comme le rappelle ce cliché photo en présence de Christian Poncelet et Philippe Seguin.

Denis Philippe