Saint-Maurice-sur-Moselle – Le projet de supérette toujours au… Tribunal administratif

Lors du conseil municipal du 3 novembre 2020, Michel Pascolini, conseiller municipal délégué, a questionné le le maire quant à l’avancement de l’affaire entre Charline Grosjean et la commune de Saint-Maurice-sur-Moselle, actuellement au Tribunal Administratif. En effet, la patronne de l’épicerie a engagé un recours contre le projet d’implanter un Carrefour contact de 400 mètres carrés en bordure de la Route Nationale 66. A l’origine, celui-ci devait ouvrir durant cet automne.

Thierry Rigollet a informé l’assemblée que la commune a fait un mémoire, ainsi que Carrefour. Le dossier est toujours en attente au Tribunal Administratif et a pris du retard à cause de la situation sanitaire actuelle.

Dans les prévisions initiales, le magasin aurait dû ouvrir durant cet automne.