Saint-Etienne-lès-Remiremont – Grand élan de solidarité envers le couple de Ramonchamp

Suite à un article parlant d’un jeune couple de Ramonchamp, qui accumulait problèmes sur problèmes, et dont l’amie avait lancé une cagnotte en ligne pour leur venir en aide, le Groupe Solidaire et Citoyen s’est rapproché de cette famille composée d’A., B. et de leur fils J. pour leur proposer de l’aide.

« Nous avons lancé des appels d’aides sur plusieurs plans : vestimentaires, gros électroménager, etc » soulignent Christophe Thomas, responsable du Groupe Solidaire, et Véronique, sa binôme.

A. détaille la situation dans laquelle elle se trouvait il y a deux semaines encore. « Nous n’avions plus de voiture, plus de machine à laver, et nous récupérions de la nourriture dans les poubelles pour mon mari et moi-même, nous gardions la nourriture achetée pour Jonas. Notre fils est malade, il a manqué d’oxygène à la naissance ce qui a introduit la nécessité d’une gastro-stomie (nourriture par poche), il est en retard sur tout car il évolue à son rythme, il n’est pas propre la nuit, mais il se bat avec courage et détermination » souligne la maman qui avoue avoir eu beaucoup de difficultés à tomber enceinte.

« Je l’ai tellement voulu cet enfant que lorsque j’ai appris qu’il était malade, j’ai voulu être en tout temps à ses côtés ». Malheureusement,  A. a appris dernièrement qu’elle est atteinte d’un cancer du sein, ce qui nécessite de nombreux trajets sur Nancy. « Jusqu’à cette annonce, nous arrivions à nous débrouiller car nous étions ensemble, mais la voiture est tombée en panne, la machine à laver a suivi, il ne nous était plus possible de faire les choses ensemble et nous avons coulé ».

Depuis la mise en ligne de la cagnotte et l’arrivée du Groupe, les choses s’arrangent. « Nous avons récupéré une machine à laver, des vêtements pour nous et pour notre fils, des chaussures ‘qui courent vite’ comme dit Jonas, des équipements sanitaires COVID, des jouets pour Jonas, un bon d’achat pour des produits d’entretien de la part d’Intermarché Saint-Nabord et on nous a prêtés une voiture. Il reste à résoudre le problème de garde pendant ma chimio » souligne A.

De son côté, Véronique, du Groupe Solidaire et Citoyen, vient de prendre rendez-vous avec le maire de Ramonchamp pour étudier la situation du jeune couple. « Nous allons également voir avec les bénévoles du Groupe pour résoudre leurs problèmes d’assurance ainsi que leurs problèmes administratifs concernant le handicap ».

Entre-temps, l’entreprise Peduzzi vient de proposer un travail avec horaires adaptées à Benjamin, atteint de polyarthrite.

« Nous avons prévu d’offrir à cette famille tout ce qui est nécessaire pour faire un réveillon de Noël. Nous remercions les supermarchés pour leurs dons ainsi que les particuliers. Le Groupe fonctionne sans subvention, il vit avec les adhésions. Il a été créé pour la lutte contre le COVID ce qu’il continue, mais aujourd’hui l’association ajoute une corde à son arc et se réorganise pour continuer dans l’aide aux personnes les plus démunies » conclut Christophe Thomas.

C.T.