Région – Amendes salées pour apéro interdit

L’apéro n’est pas un motif valable sur l’attestation dérogatoire.

Dans la soirée du samedi 30 janvier, les gendarmes de la communauté de brigades de Toul (Meurthe-et-Moselle) sont en patrouille de prévention. En arrivant sur le plateau de Domgermain, leur attention est portée sur une dizaine de véhicules stationnés près des fortifications. 25 personnes environ sont sur place, manifestement pour un « apéro », motif ne faisant pas partie de l’attestation dérogatoire au couvre-feu.

Une fois le PSIG arrivé sur place en sécurisation, l’ensemble des contrevenants sera évacué du fort dans une ambiance très calme.

Au final, ils n’auront profité que de la partie salée de l’apéro : une amende de 135€ chacun.