Le Romarimontain Robert Jacquot promu vice-président de la Fédération du Club Vosgien

En raison de la pandémie qui sévit actuellement sur notre territoire, l’assemblée générale de la fédération du Club Vosgien s’est tenue cette année exceptionnellement par correspondance et comme elle correspondait à une année d’élection (tous les 3 ans, l’ensemble des structures de la Fédération est renouvelé), nous avons assisté à des changements importants qui impactent notre territoire.

Depuis 2008 à la tête du District VI (région sud du massif, allant de Village-Neuf à Monthureux-sur-Saône d’Est en Ouest et de Guebwiller à Ferrette du Nord au Sud), le président romarimontain, Robert Jacquot, après 12 années de bons et loyaux services, cède sa place, dans une démarche d’alternance entre la Lorraine et l’Alsace à Christian Schott, président du Club Vosgien Cernay depuis 2002.

Christian n’est pas un inconnu au sein du Club Vosgien et son action au sein de son association en faveur du développement des différentes activités que sont la randonnée, la marche d’orientation, la marche nordique
prouvent s’il en est besoin encore, qu’il saura poursuivre le travail accompli par ses prédécesseurs en faveur du développement du tourisme pédestre et de la préservation de notre environnement.

Pour sa part, Robert Jacquot s’est vu confier, par le Président Fédéral, Alain Fertsler une des deux Vice- Présidences à
Strasbourg. Il sera en particulier chargé de la zone Lorraine. Et un de ses objectifs sera de renforcer le positionnement du Club Vosgien dans certains secteurs lorrains.

Nul doute qu’il saura encore plus poursuivre son action et influer dans le développement du tourisme pédestre
et la protection de notre patrimoine et de notre environnement. Il rejoint à ce poste ses illustres prédécesseurs au sein de la section locale, puisqu’avant lui, trois autres présidents ont siégé au sein de la Fédération en cette même qualité de vice-président : il s’agit de Jean Cordier, avant la dernière guerre mondiale, de Pierre Remy durant les décennies 1960/70 et André Richard entre 1980 et 1990. C’est aussi un aboutissement après près de 50 années de dévouement au sein de la section de Remiremont : 25 ans en qualité de trésorier et près de 20 ans de présidence et 12 ans à la délégation régionale. Il restera bien sûr très attaché à sa section locale et à défaut de trouver aujourd’hui un remplaçant localement, il continuera à oeuvrer pour animer le secteur en valorisant cette activité simple et peu onéreuse qu’est la marche, mais aussi à entretenir et à préserver notre patrimoine local, naturel et historique, si riche et si divers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s