Remiremont – Y a t-il indulgence en l’absence de visibilité sur les places payantes ? 

C’est une question qui se pose en certains endroits de la cité romarimontaine. Car si les autochtones sont censés connaître les emplacements de parkings payants, rien n’est évident en ces derniers jours de neige et verglas pour les usagers venant d’ailleurs.

A l’image des trottoirs verglacés (notre précédent article), certains lieux où le stationnement est payant sont recouverts eux aussi d’une tenace couche de verglas. C’est notamment le cas à des endroits exposés au nord-est, où le soleil n’est que peu présent à cette période de l’année. La place Jules Méline en est un exemple frappant où il n’est aucunement évident de se rendre compte que les places de stationnement sont effectivement payantes. A moins de se garer à proximité immédiate d’un horodateur.

Certaines rues sont également concernées par le même phénomène en matière de stationnement. Certes, cette situation hivernale ne va pas durer, mais reste à déterminer si les agents chargés du contrôle des stationnements en zone payante font preuve d’une courtoise indulgence. Tout laisse à penser que oui, en cette période exceptionnelle, mais seulement pour les endroits situés en visibilité délicate, cela va de soi…

D.P.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s