Le dispositif Covistud – Une synergie territoriale pour les étudiants du Grand Est

Fabienne Blaise, rectrice pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation de la région académique Grand Est, et Virginie Cayré, Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé Grand Est, ont annoncé ce mardi 20 avril 2021 le déploiement du dispositif Covistud.

Covistud est un dispositif régional inédit, fédérateur, qui permet d’instaurer une complémentarité des actions en faveur de la santé psychologique des étudiants du Grand Est par le biais d’une collaboration renforcée entre l’enseignement supérieur (Universités, CROUS …) et les acteurs  hospitaliers en santé mentale (Cellules d’Urgences Médico-Psychologiques, Centre du psycho-traumatisme

Depuis le début de la crise, l’Etat s’est mobilisé pour tous les étudiants.

Des aides et des dispositifs ont été déployés pour venir répondre à la détresse des étudiants :

  • des psychologues supplémentaires ont été financés pour les établissements d’enseignement supérieur ;
  • une plateforme nationale (santépsyétudiant) a été mise en place pour offrir à chaque étudiant la possibilité de recourir à des séances gratuites avec un psychologue de ville ;

  • 83 étudiants référents dans les cités universitaires ont été recrutés, pour maintenir le lien avec les résidents.

D’autres actions visent à agir sur l’ensemble des domaines pour améliorer fortement les conditions de vie et d’études : repas à 1€, gel des frais d’inscription, augmentation des bourses, aides d’urgences et aides spécifiques, financement de tuteurs étudiants…

Des initiatives locales ont aussi été développées par les universités et les CROUS : étudiants relais, formations d’étudiants aux premiers secours en santé mentale, plateformes d’échanges où d’autres dispositifs avec l’appui des collectivités locales…

Des associations étudiantes se sont également saisies de la problématique en créant notamment des lignes d’écoute par les pairs.

Face à la crise dans le Grand Est, la Région académique et l’ARS ont décidé de mettre en commun les synergies pour renforcer les dispositifs nationaux et les initiatives locales et apporter des réponses individualisées complètes pour chaque situation.

Concrètement, le dispositif Covistud se déploie progressivement dans le Grand Est et permet aux universités, CROUS, CUMP et CPT de mutualiser leurs forces, savoir-faire et expertises en prenant en compte les particularités et spécificités de chaque territoire.

Ainsi, des universités peuvent par exemple bénéficier de renfort en psychologues ou de consultations supplémentaires pour les étudiants via des téléconsultations depuis les hôpitaux.

Les étudiants référents en résidence universitaire vont pouvoir être épaulés par des professionnels en santé mentale et les personnels de santé et des services sociaux des établissements d’enseignement supérieur, sous tension depuis plus d’un an, peuvent aussi disposer d’un « filet de sécurité ».

Le dispositif Covistud fédère les acteurs et assure le suivi de l’étudiant. Il permet aussi d’être proactif, d’intervenir en amont et d’agir sur l’ensemble des situations : de l’état de stress à l’état d’urgence psychologique.

Initié dans le contexte de l’épidémie sanitaire COVID 19, cette démarche permettra aussi de consolider les actions de soutien psychologique et de promotion de la santé mentale des étudiants dans le long terme, et d’anticiper la rentrée universitaire 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s