Saint-Amé – Le maire Arnaud Jeannot répond à Marcelle André, leader de l’opposition

L’ancien maire, Marcelle André, a réagi dans notre média suite au dernier conseil municipal. Aujourd’hui, son successeur, Arnaud Jeannot, lui répond dans un courrier à lire ci-dessous. Les deux parties s’étant exprimées, nous considérons le débat clos dans notre média.

Réponse d’Arnaud JEANNOT, maire de Saint-Amé, à Marcelle ANDRE, cheffe de l’opposition.

« Depuis le mois de février, la commune fait l’objet d’un contrôle de la Chambre Régionale des Comptes du Grand Est concernant la gestion budgétaire et comptable pour la période 2015-2019 du fait d’une situation financière qui s’est dégradée en 2019.

La capacité d’autofinancement négative constatée lors de cet exercice, ainsi que la capacité de désendettement approchant les 30 ans (le seuil de vigilance étant de 10 ans et le seuil de risque de 15 ans) ont conduit en effet la juridiction financière à procéder à ce contrôle afin de mettre en lumière les causes de ces indicateurs dégradés et étudier les pistes envisageables qui permettraient aux finances communales de retrouver un peu plus d’oxygène.

Les causes principales de cette situation s’expliquent par un montant de dépenses de fonctionnement important sans que les recettes de fonctionnement ne permettent à la commune de pouvoir dégager assez d’épargne pour ses projets d’investissement.

A cela s’ajoute un niveau d’endettement conséquent trouvant son origine dans de nombreux travaux d’investissement réalisés dans une courte période et qui ont conduit à la souscription de plusieurs emprunts importants. 

Face à ce constat, la municipalité devra être extrêmement vigilante afin de pouvoir mener à bien ses projets sans pour autant accroître la pression fiscale.

Contrairement à l’affirmation de Madame André, l’année 2021 ne supportera que l’étude de faisabilité de l’éco-quartier, lieu de vie que nous voulons intergénérationnel mêlant un groupe scolaire, des maisons pour nos ainés et les structures associatives et sportives.

Bien évidemment, lorsque nous irons plus loin, l’ensemble des associations concernées et la population seront invités à réfléchir avec nous au projet.

L’opposition pourtant conviée aux différentes visites de sites du même style et aux premières discussions a malheureusement brillé par son absence. Il n’est donc pas étonnant que l’information diffusée par Madame André sur l’étude qui s’attache à vérifier que le projet soit techniquement faisable et économiquement viable soit erronée.

Le véritable constat est que, malgré les mains tendues vers l’ensemble des membres de l’opposition, Madame André entraîne son équipe dans une démarche négative remplie de rancœur. Il nous paraît de plus en plus difficile de proposer à l’opposition de travailler dans le même sens, pour le bien de Saint-Amé ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s