Saint-Nabord – Un « Dailly » 100 % approuvé pour le service des eaux !

Effectivement, il s’agit d’un remplacement de véhicule par la commune au profit du service des eaux. L’ancien fourgon de marque Mercedes vient d’être remplacé par un Iveco Dailly de cylindrée 2 L 3 diesel et 140 cv répondant aux dernières normes Euro 6. Une partie de son agencement a été repris de l’ancien véhicule concernant l’équipement, mais l’évolution technique apparaît en première ligne. Présentation d’un véhicule parfaitement adapté aux besoins d’une commune étendue, dont les limites vont de Pouxeux à Plombières-Les-Bains.

Au mois de septembre 2020, la commune de Saint-Nabord faisait l’acquisition de deux petits camions à bennes de 3,5 tonnes, dotés des dernières évolutions techniques et pratiques. Cette fois, il s’agissait de répondre précisément aux besoins du personnel affecté au service des eaux ainsi composé de Christophe Gérondi, Eric Luezas et Mickaël Fischer. Le dernier fourgon atelier, de type Mercedes, datait de huit ans et cumulait un peu plus de 180.000 km. Pour la municipalité de Jean-Pierre Calmels, l’heure était venue d’un remplacement afin de répondre notamment aux exigences précises des différentes interventions sur le réseau d’eau.

La réception du nouveau véhicule de marque Iveco, type « Dailly », avait lieu ce vendredi matin aux ateliers municipaux, en présence du maire Jean-Pierre Calmels, des adjoints Valéry Audinot, Pascale Naulin, Cédric Babel, et Stéphane Grandjean, et ce en présence des personnels du service des eaux, de Saïd Ghaffour, cadre commercial de la société Iveco et de Tom Busselot, apprenti en licence commerciale.

Un tour d’horizon du véhicule ainsi fraîchement réceptionné demeurait alors effectué. Il s’agit d’un fourgon véritablement adapté aux besoins actuels du service des eaux et dont les équipements ont parfaitement été étudiés en étroite collaboration entre les élus et le service concerné. C’est ainsi qu’après consultation de divers concessionnaires, le choix s’est porté sur ce véhicule de marque Iveco et de type Dailly. Un nouvel utilitaire conçu de manière à optimiser le rangement de matériel en fonction des besoins de chaque intervention, tout en veillant à la sécurité optimale du personnel.

Un véritable travail collaboratif en amont

A ce point de vue, la sécurisation des agents intervenant sur le réseau est renforcée par l’ajout de 2 feux de pénétration sur la partie arrière basse du véhicule en plus du kit à triple signalisation lumineuse sur le toit . De surcroît et quoiqu’il en soit du moment d’intervention, il s’agissait d’offrir aux agents du service des eaux une qualité de travail grâce à un éclairage led sur l’ensemble de la zone atelier du fourgon, dont le sol est antidérapant. Il a été également prévu de faciliter l’accès au véhicule grâce à un marche-pied arrière fixe avec partie centrale relevable afin de faciliter l’accès à l’attelage. Par ailleurs, le transport du matériel de grande longueur sera aisé grâce à une galerie avec échelle en aluminium.

Il est également à noter qu’une grande partie de l’aménagement intérieur de l’ancien véhicule a été démontée, puis reconditionnée afin d’être installée dans le véhicule ainsi acquis. A bord du nouveau « Dailly », le confort et la sécurité demeurent au maximum, ainsi que l’a expliqué Saïd Ghaffour de la société Iveco, citant notamment le volant réglable comme sur les voitures, le siège adaptatif selon le poids du conducteur, un coffre de rangement sur toute la longueur de la banquette comprenant trois places séparées, la présence de deux prises USB et de 2 prises 12 volts, ainsi qu’une caméra arrière, des feux antibrouillards ainsi que des feux directionnels de dernière génération.

Le responsable de la marque indiquait aussi au passage que le véhicule ainsi livré disposait d’une suspension renforcée et du meilleur braquage de sa catégorie, de même que d’un réservoir de 100 litres assurant une large autonomie d’utilisation. Il est également équipé d’un convertisseur permettant au personnel de service de disposer du 220 volts. Enfin, les bandes fluorescentes avant et arrière sont visibles jusqu’à une distance de 600 mètres. Tous les aspects d’une sécurité optimum ont donc été étudiés, ce qui traduit en amont un véritable travail collaboratif ente les élus et les agents du service des eaux.

Le prix du véhicule ainsi livré par la société Iveco s’élève à 37.000 € H.T,  auquel il faut déduire la reprise de l’ancien véhicule totalisant 180.000 km, soit 4.500 €, ce qui équivaut à une charge nette de 32.500 € pour la commune.

Denis Philippe.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s