Bilinguisme, langues et cultures régionales : des atouts essentiels qui font vivre le Grand Est

La culture, l’éducation, l’économie, le bilinguisme ou encore les langues régionales sont plus que jamais au cœur de la politique culturelle de la Région. Ils sont un patrimoine aussi précieux que divers qui façonne le visage du territoire et forge le Grand Est. Pour assurer leur promotion, la Région se mobilise !

1. Concourir au rayonnement de l’Office pour la langue et les cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA).

Dans le cadre d’une nouvelle convention de partenariat avec l’OLCA pour la période 20222023, la Région lui attribuera 535 130 euros pour la mise en œuvre de son plan d’actions. Il vise entre autres à développer sur l’ensemble du territoire les langues et les cultures régionales dans tous les domaines d’activité, de les rendre plus visibles et audibles, de susciter et de promouvoir la création de manifestations et de produits culturels innovants autour de ces dernières.

2. Encourager la création d’ateliers pour favoriser la pratique des langues régionales.

Afin de multiplier et développer les actions en faveur de la préservation et de la promotion du patrimoine linguistique régional, la Région Alsace avait pris le parti en 1999 de mettre en place un dispositif de soutien à l’organisation d’ateliers de pratique de l’alsacien. Harmonisé à l’échelle du Grand Est en 2016 et destiné également aux demandes concernant les parlers welches, vosgiens, lorrains, champardennais et wallons, ce dispositif qui implique des structures telles que les associations, communes, structures intercommunales, centres socioculturels, universités populaires, etc. bénéficie d’une aide pour la mise en œuvre de ces ateliers. La Commission permanente du 20 mai prévoit un financement à hauteur de 41 870 euros pour la réalisation de 2 093,5 heures de cours/ateliers pour la période 20212022.

3. Une aide pour les classes bilingues associatives et privées.

Pour favoriser la mobilité des citoyens dans le Rhin supérieur et permettre aux jeunes générations d’accroître leurs possibilités d’insertion professionnelle, la Région Grand Est s’est dotée d’une ambitieuse politique en faveur du multilinguisme. Elle participe notamment au fonctionnement des classes bilingues associatives et privées (françaisallemand) qui sont hors contrat d’association avec l’Etat. Au titre de la Commission permanente du 20 mai, ce sont 10 000 euros qui viendront appuyer le fonctionnement de l’Association France Allemagne Langues et Cultures.

4. Accompagner les communes pour l’installation de plaques de rue bilingues

Rendre les langues et cultures régionales visibles et les transmettre à travers tout le territoire et auprès de tous les publics, c’est là tout l’enjeu d’apposer des plaques de rue bilingues dans les communes alsaciennes. Attachée à son histoire et désireuse de valoriser son héritage culturel, la Région poursuit la promotion de son dispositif et attribue une aide de plus de 5 700 euros pour trois communes. Pour rappel, les communes de moins de 2 000 habitants peuvent bénéficier d’une aide régionale de 70 % du coût total.