Grand Est – Être Région leader dans la construction bois et le rester !

Déjà fortement touchée par les aléas climatiques, la crise scolyte et la pandémie, la filière forêtbois peut compter sur le soutien sans faille de la Région pour aider ses entreprises à rester compétitives et poursuivre une gestion durable des forêts. Ainsi, la collectivité régionale accompagne plusieurs projets inscrits dans une démarche de transition agroécologique, technologique et numérique, et notamment l’aide à la première transformation du bois et la modernisation des exploitations forestières et des travaux sylvicoles. Près de 3,3 millions d’euros seront soumis au vote des élus lors de la prochaine Commission permanente pour accompagner 12 projets.

Maillons stratégiques du domaine de la transformation du bois, les scieries doivent pouvoir garantir la modernité de leurs installations pour gagner en pérennité, en sécurité et en compétitivité. Ceci dans un contexte de développement de la production locale et de réglementation environnementale, qui, depuis le 1er janvier 2022, impose une augmentation de l’utilisation du bois dans le bâtiment sous différentes formes comme par exemple le bois en ossature, l’isolation en matériaux biosourcés, le bois énergie pour le chauffage, l’objectif étant la construction ou la transformation en un bâtiment à énergie positive.

La Région apporte aux entreprises une aide spécifique qui permet :

la valorisation d’une ressource forestière abondante, diversifiée et de qualité,

le renforcement de l’attractivité et du dynamisme des zones rurales en maintenant et développant des emplois pérennes,

la modernisation continue du parc machine des entreprises pour assurer leur compétitivité et faciliter les reprises et transmissions,

l’augmentation de la part des grumes valorisées sur le territoire régional,

l’amélioration de la sécurité et de la santé au travail des opérateurs,

l’élargissement du panel de bois traités par les unités de transformations ainsi que de leur gamme de produit.

Onze entreprises de première transformation du bois vont bénéficier de ce soutien régional, pour un montant de plus de 3,2 millions d’euros. Il s’agit des scieries Gérhard à Mothern (67), Bastien à Remomeix (88), Baret à Fumey (08), de la scierie mobile Nicolas Bruno à Villy (08), de la scierie raboterie Lemaire à Moussey (88), des sociétés Etik Wood à Mulhausen (67), M Bois Production à LiffolleGrand (88) et Vosges Promobois à Domfaing (88), de la SAS Girard et Cie à NeuveEglise (67), de la société forestière Docelloise à Chavelot (88) et de la SARL Emballages industriels de la Doller à MasevauxNiederbruck (68).

En outre, une aide régionale de près de 34 600 euros sera attribuée à l’entreprise de travaux forestiers et sylvicoles Sylvain Garnier à La VilleneuveauxChênes (10), pour l’acquisition d’une pelle forestière équipée d’une tête d’abattage (financée par des fonds européens). L’utilisation de ce type de matériel en forêt permet de limiter l’impact au sol en augmentant la surface de portance.

Les chiffres clés de la filière forêtbois Grand Est

33 % du territoire couvert par des espaces forestiers, 4e région la plus boisée de France.

1,9 million d’hectares de forêts de production.

9 300 entreprises et établissements qui représentent 55 000 emplois.

7 millions de m3 de bois récoltés par an.

2e région de France en volume de bois récolté.

200 scieries.

1,3 million de m³ de sciage par an.

3e région productrice de sciage du point de vue national, 1 sciage français sur 6 s’opère en Grand Est.

52 établissements de formation initiale et continue, du CAP au doctorat.