Saint-Maurice-sur-Moselle – L’opération « Massif du Ballon d’Alsace – Grand Site de France » se précise

Mercredi 22 juin 2022, le village accueillait Serge Brentrup, Inspecteur Général de l’Administration, et Isabelle Poulet, Chargée de Mission au Ministère de la Transition Écologique.

Cette rencontre fait suite à l’envoi du dossier « Massif du Ballon d’Alsace – Grand Site de France » auprès du Ministère de la Transition Écologique.

Dominique Peduzzi représentait la Communauté de Communes des Ballons des Hautes Vosges, Danielle Schmerber, représentait l’ Office de Tourisme Communautaire des Ballons des Hautes Vosges et Thierry Rigollet ainsi que Pierre Laplaze représentaient le village de Saint-Maurice Sur Moselle.

La délégation était enchantée et ravie des différentes découvertes sur notre territoire : Rouge Gazon, Tête des Perches, Haute-Bers, Ballon d’Alsace.

Le dossier est alors soutenu au niveau national devant la Commission Supérieure des Sites Perspectives et Paysages.

Depuis le 26 février 2016, le Massif du Ballon d’Alsace est engagé dans une opération visant à obtenir le label « Grand Site de France ». L’opération « Grand Site de France » est une démarche proposée par l’Etat à des collectivités territoriales qui abritent des sites classés de grande notoriété soumis à une forte fréquentation.

Le Grand Site du Ballon d’Alsace comprend 2 sites classés au titre de la loi du 2 mai 1930 : le site classé du Ballon d’Alsace et le site classé du Rouge Gazon et des Neuf-Bois, étendus sur 3500 hectares. Ceux-ci forment le coeur du projet dont le périmètre d’étude s’étend sur 18 000 hectares et concerne les sites proches, notamment la Planche des Belles Filles, pour rayonner jusque dans les vallées.

94.32 % de la surface de notre commune (3490/3700 ha) est concerné par l’Opération Grand Site, ce qui représente 19.13 % de la totalité de la surface de l’OGS.

L’opération est portée par le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges. Elle repose sur la préservation et la mise en valeur du paysage (plus particulièrement la gestion du paysage forestier largement dominant), la requalification des sites d’accueil (traitement des routes d’accès au sommet et des bâtiments d’accueil du public, mise en conformité de la signalisation et de l’affichage publicitaire), l’organisation des fréquentations et des activités de pleine nature (réflexion sur la pratique des sports hiver-été) et d’un tourisme durable qui génère des retombées économiques positives pour le territoire. La démarche Grand Site permettra également de réunir les acteurs du territoire et de mettre en place un cadre de bonne gouvernance afin de créer du lien entre les différents versants, les parties sommitales et les vallées.