Remiremont – Nicolas Fenot et Emilie Jacquot rois de la 39e Corrida des Abbesses

Nicolas Fenot n’avait encore jamais participé à la Corrida des Abbesses. C’est désormais chose faite et pour une première, l’athlète nancéien n’a pas fait dans la demi-mesure. Il a inscrit son nom au palmarès de la troisième édition ce dimanche 29 décembre 2019.

Une première à Remiremont pour le spécialiste de la piste, en particulier du 1.500 mètres, reconverti depuis deux saisons à la course sur route. Il la savourait d’autant plus qu’il venait de devancer pour deux secondes l’Alsacien Théodore Klein. Celui-ci l’avait battu coup sur coup, durant ce mois de décembre, aux Foulées de Vittel puis de Thaon-les-Vosges. Nicolas Fenot a donc pris sa revanche à l’issue d’un haletant mano a mano entre les deux hommes.

« Je voyais bien que je n’arrivais pas à creuser l’écart » confiait le vainqueur de 27 ans. « Après le dernier virage, je me suis dit qu’il fallait y aller. J’ai accéléré et ensuite, j’ai tenu jusqu’au bout. Je connais bien Théodore Klein puisque l’on s’entraînait ensemble lorsque nous étions tous deux au club de l’Athlé Metz Métropole ».

« Ici, l’ambiance dénote par rapport aux autres courses. Ça fait plaisir de courir dans de telles conditions. J’y reviendrai » ajoutait Nicolas Fenot. « Dans l’immédiat, je prépare le semi-marathon de Paris, le 5 avril, pour y réussi une perf' ».

C’est Fidelio Klein, le frère du second, qui complète le podium à 23 secondes devant Abdelkhader Mahmoudi, son camarade du club de l’Athlétisme Metz Métropole. Premier Vosgien, Bnejamin Polin (CA de la Haute-Moselle) termine à la cinquième place.

Chez les féminines, grande habituée des victoires sous les arcades, la Mosellane Emilie Jacquot a ajouté une ligne supplémentaire à son palmarès romarimontain. Elle a devancé de 22 secondes la Vosgienne Sarah Vieuille, âgée comme elle de 34 ans.

« Je suis partie devant et j’ai géré mon avance. J’en ai remis une couche dans la petite dernière montée » expliquait Emilie Jacquot, avec le regard tourné vers… la salle. « Je me prépare pour le 3.000 mètres. J’espère me qualifier pour les championnats de France ». C’est la juniore Candice Denizot, venue de Haute-Saône, qui monte sur la troisième marche du podium.

David Jeangeorges. 

Tous les classements en cliquant ici.