Très forte bouffée de chaleur en début de semaine en France

Une très forte bouffée de chaleur s’apprête à envahir l’hexagone en ce début de semaine, avec des moyennes proches des 32 à 35 degrés en général, et localement jusqu’à 36-38 degrés en Aquitaine. De nombreux records mensuels de septembre seront susceptibles d’être battus à cette occasion. Stéphane Nedeljkovitch de MeteoNews fait le point sur la situation.

Ce mois de septembre 2020 est déjà très chaud depuis le début sur les trois-quarts de la France, avec plusieurs  degrés au dessus des valeurs de saison. Il n’est déjà pas du tout exclu qu’il soit l’un des plus chauds mois de septembre jamais enregistrés depuis le début des relevés sur de nombreuses régions (à vérifier d’ici la fin du mois évidemment). La sécheresse est également très largement installée sur le pays, avec quasiment aucune pluie enregistrée sur la plupart des régions depuis plusieurs semaines maintenant. Les matinées sont toutefois localement fraîches ou très fraîches, avec quelques valeurs locales qui ont avoisiné les 5 degrés à peine, mais cela n’est qu’un épi-phénomène très normal pour la saison. Et c’est surtout un nouveau pic de chaleur qui est attendu ces prochains jours. Dès ce dimanche après-midi en effet les températures approcheront ou dépasseront la trentaine de degrés au sud d’une ligne Nantes – Nancy. L’Aquitaine et la Provence seront quant à eux déjà proches des 34 à 35 degrés à l’ombre.

Quant à lundi, c’est une très forte bouffée de chaleur qui envahira l’hexagone, avec des valeurs le plus souvent comprises entre 32 et 35 degrés en moyenne, voire des pointes attendues autour des 36-38 degrés en Aquitaine !

De nombreux records de chaleur mensuels seront approchés ou battus au passage, sachant que la plupart des records datent en général du début de mois et non de la mi-septembre, ce qui renforcera le caractère déjà très remarquable de l’événement.

Cette vague de chaleur se poursuivra mardi, puis il continuera de faire très chaud pour la saison par la suite, malgré une légère baisse d’intensité. Quant aux pluies elles s’annoncent encore bien rares toute la semaine. Une dégradation pluvioinstable est toutefois attendue lors du prochain week-end, même si cela demande encore confirmation.

Stéphane Nedeljkovitch, MeteoNews SA, dimanche 13 septembre 2020, 12 heures 00.