Saut à skis – Paul Brasme met fin à sa carrière internationale

À 23 ans, le sauteur à ski Paul Brasme met un terme à sa carrière au haut niveau. Premier Vosgien des championnats de France, jeudi 1er avril 2021, il en a pris la 13e place.

Durant sa carrière, le jeune homme de l’US Ventron a disputé principalement des coupes continentales et des coupes OPA, avec une victoire à Oberwiesenthal (Allemagne) en 2016. Aux championnats du monde de Lahti (Finlande) en 2017, il avait terminé 50e individuel et 10e par équipes mixtes avec Léa Lemare, Vincent Descombes-Sevoie et Lucile Morat.

Paul Brasme vient de l’annoncer. Il a « pris la décision d’arrêter ma carrière de sauteur depuis quelques semaines. Une belle histoire de plus de 15 ans s’achève aujourd’hui. Cette décision fut difficile à prendre mais quand je regarde tout ce que j’ai pu accomplir durant toutes ces années, jamais le petit garçon que j’étais n’aurai imaginé acquérir ce niveau. Ce fut une fierté de représenter mon club de l’US Ventron, mon comité, puis ma fédération sur toutes ces compétitions internationales. Je n’oublierais jamais tous ces moments (mes médailles aux championnats de France, mes podiums et ma victoire en OPA, mes top 20 en coupe continentales, mes quelques participation en coupe du monde et sans oublier les championnats du monde à Lahti en 2017). Certes je n’ai pas réussi à atteindre mes objectifs, je voulais être meilleur mais le sport de haut niveau est une école difficile, on ne devient pas tous champion du monde ou champion olympiques ! ».

Paul Brasme rend ensuite différents hommages : « Je voulais remercier tout ceux qui m’ont accompagné durant toutes ces années, tout d’abord Martial Mourot qui m’a fait connaître ce sport magnifique, Sébastien Ruer et Régis Ruer qui m’ont fait progresser et monter les niveaux. Ensuite viennent Nicolas Dessum et Nicolas Bal qui m’ont permis de connaître mes meilleures résultats, puis Gérard Colin, Robert Treittinger, Christian Hoffelinck et David Jiroutek. Merci à vous tous pour votre enseignement et de m’avoir supporter toutes ces années et de m’avoir rendu meilleur athlète mais aussi un meilleur homme. Merci aussi à tous mes collègues d’entraînement que ça soit dans les Vosges et à la fédération, tant de bons moments passé avec vous et merci de m’avoir repoussé dans mes limites à l’entraînement. Merci à mes parents qui m’ont soutenu du début jusqu’à la fin, sans eux je n’aurais jamais connu tout ce que j’ai pu vivre, leur soutien moral et financier est incroyable, j’espère qu’ils sont fières de tout ce que j’ai accomplit. Merci également à Amélie Pianta-Contamine et Eric Contamine de m’avoir accueilli chez vous durant 3 ans et de m’avoir permis de m’entrainer à Courchevel, vous êtes comme une deuxième famille ! Enfin, merci à Denis Sontot et Bertrand Kieffer, de La Confiserie bressaude, pour m’avoir soutenu financièrement ces quelques années. Si j’avais à refaire cette histoire et cette carrière je ne l’a changerait pour rien au monde ! ».

Paul Brasme précise enfin qu’il « est temps pour moi de m’orienter sur la fin de mes études puis de passer le diplôme de moniteur de ski afin de devenir coach d’ici quelques années. Voilà ce fut long mais voilà ce que mon cœur avait à dire, et puis je sais que nous nous reverrons un jour où l’autre ! ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s