Ventron – Ermitage de Frère-Joseph : la SAS Leduc, fondée en 1961, est placée en redressement judiciaire

Mardi 9  novembre 2021, le tribunal de commerce d’Epinal a constaté le dépôt de bilan de la SAS Leduc, fondée en 1961. Celle-ci a été placée en redressement judiciaire.

C’est un nouveau coup dur pour la station de ski de Ventron. Dans un arrêté du 4 décembre 2020, le préfet des Vosges a prononcé la suspension de l’exploitation des remontées mécaniques de la station «Ermitage-Frère Joseph» situées sur les communes de Le Ménil et Ventron. Le préfet avait considéré l’absence de la réalisation de la 3ème Grande Inspection du télésiège des Buttes dans les délais réglementaires impartis ; l’absence de la réalisation de l’Inspection à 30 ans du téléski du Ménil dans les délais réglementaires impartis ; l’absence de la réalisation des inspections et de la maintenance annuelle des téléskis « École 1 », « École 2 », « Forgoutte 2 », « Riant » et « Tremplin » ; qu’il convient d’assurer la sécurité des usagers, des personnels et des tiers ; que la commune de Ventron a acté la suspension de délégation de service public conclue avec la SAS LEDUC, exploitant ; que la station fait l’objet d’un projet de réaménagement dans le cadre d’un programme « 4 saisons » et que, de ce fait, l’exploitation du domaine alpin ne sera déjà pas effective durant la saison hivernale 2020-2021.

Pour le deuxième hiver d’affilée, il n’y aura pas de ski alpin à Frère-Joseph. Au grand dam de tous les amoureux et habitués de la station des hauteurs de Ventron.

Ensuite, le 12 mai 2021, Thibaut Leduc, le patron de la station, décédait à l’âge de 56 ans. Il en avait repris l’exploitation depuis 26 ans, en 1995, en succédant à ses tantes.

Depuis plusieurs mois, Thibaut Leduc s’investissait dans un projet de reconversion de la station. Il projetait de la transformer en station touristique quatre-saisons.

Ensuite, son épouse et l’un de ses fils avaient repris l’affaire en mains. Mais six mois après la disparition de Thibaut Leduc, la SAS Leduc doit aujourd’hui déposer le bilan. Lors de son audience du 9 novembre 2021, le tribunal de commerce d’Epinal l’a placée en redressement judiciaire. Tout le personnel a été informé de la situation par le mandataire judiciaire.

Un commentaire

  1. J’ai du mal à comprendre. Peut etre un RJ pour mieux rebondir, mais quelque chose cloche : il y a quelques mois, l’entreprise aurait été capable de débloquer des millions pour son projet 4 saisons. Aujourd’hui, c’est la banqueroute. Savons nous tout sur cette affaire ? Je sais bien qu un RJ ne veut pas dire liquidation, mais ce n’est pas en RJ que l entreprise sera crédible pour emprunter pour son nouvel hôtel…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s